protections respiratoires pour chantiers

Travailler sur un chantier n’est pas une chose aisée. Entre les travaux éreintants, les risques de blessures bien connus et les chutes. On comprend vite qu’il vaut mieux se protéger, mais malgré ça, il y a un risque que les gens oublient en général. Travailler sur un chantier où il y a plein de poussière, de germes et microbes dans l’air augmente considérablement le risque d’infections respiratoires. Il est donc recommandé de s’en prémunir en utilisant des protections adaptées et spécialement conçues pour se protéger de ce genre de choses. Cependant, Quelles sont les meilleures protections respiratoires pour chantiers ?

Les types de masques

Il existe deux types de masques qui peuvent être soit jetables soit réutilisables, on a des demi-masques et des masques entiers. Ces types de masques sont regroupés en trois catégories. La classification FFP est un système mis en place en Europe par la norme EN149 quant à la qualité des masques de protection. Il en existe trois niveaux (FFP1, FFP2 et FFP3) régissant les masques en fonction de leur degré de protection. Ainsi, il est possible de choisir son masque en fonction de l’origine des risques sur le lieu de travail.

Le choix du masque

Un masque est un outil de protection respiratoire contre les particules. Il fait partie des Équipements de Protection Individuels obligatoire à certains postes notamment sur les chantiers. Il protège le travailleur contre la poussière, les gaz, la fumée, les microbes et virus ou encore les particules nocives pour la santé. Bien choisir son masque, c’est bien se protéger. Il existe 3 catégories de masques comme énoncé plus tôt (FFP1, FFP2 et FFP3). Ces catégories sont fonction du type de produit ou de travail effectué. Pour savoir quel masque correspond à votre activité, vous pouvez vous poser ces quelques questions :

– Quel taux d’oxygène y a-t-il dans mon environnement de travail ?

– Est-ce que je connais l’élément qui peut contaminer ?

– Le contaminant est-il détectable à l’œil nu ou à l’odeur ?

– Est-ce que je travaille dans un espace clos ?

Au niveau des FFP1, ils sont conseillés dans le cas de poussières non toxiques. Il en existe des modèles jetables et d’autres réutilisable. Ce sont pour la plupart des demi-masques pliables comme :

• Le demi-masque Willson Premier

• Le demi-masque Force 8

• Le demi-masque 3M™ serie 6000 Classic comfort

• Le masque respiratoire N7700 Honeywell

En ce qui concerne les FFP2, ils sont efficaces contre les poussières solides et liquides, les fumées et les aérosols toxiques. Ils sont recommandés dans des milieux de travail où l’air contient des agents toxiques. On a par exemple comme masque :

• Le masque Honeywell 5000 series specialty

• Les masques à pliures verticales

• Les masques « bec de canard »

Quant aux FFP3, ce sont des masques complets (Yeux, nez et bouche) qui assurent une protection totale comme :

• Le Honeywell Panoramasque

• Le North® N5400

• Le 3M™ masque serie 6000

Il en existe également en demi masque comme :

• Le confort serie FFP3 Honeywell

• Le Uvex Silv-air C serie E

• Le Honeywell Premium

• Le Uvex C 3310