outil de gestion du risque matiere premiere

Sur le marché financier, les prix des produits disponibles ne sont pas fixes mais fluctuent en fonction de l’offre et de la demande. Ainsi, les prix peuvent parfois être revus à la hausse alors que d’autres fois, ils sont en chute libre. Certains outils de gestion du risque de fluctuation sont disponibles afin de minimiser vos pertes ou empêcher la perte de votre capital. Dans l’article que nous vous présentons, nous vous expliquons pourquoi ces outils sont si importants.

Quelles sont les matières premières les plus volatiles ?

Les matières premières sont aujourd’hui nombreuses sur le marché financier. On y trouve les matières les plus classiques comme :

  • les métaux de base tels que le cuivre, le nickel, le zinc, l’aluminium et l’alliage ainsi que le plomb et l’étain ;
  • les métaux précieux comme l’or et l’argent, le platine, le palladium et le rhodium ;
  • les matières premières agricoles comme le blé, le maïs, le sucre, le soja, le café, le cacao, les graines de colza ;
  • les matières premières énergétiques comme le pétrole brut ou distillé, le gaz naturel, gasoline, fuels et le carbone.

Sans oublier les nouveaux marchés qui se sont installés comme le marché du plastique, de l’acier ainsi que celui du fret.

Pourquoi utiliser des outils de gestion de risque sur les fluctuations des matières premières ?

Dans le secteur des finances et de l’investissement, raisonner en termes de prix fixes sans anticiper ou prendre en compte les fluctuations s’avère être restrictif et fortement risqué pour votre capital. Les prix ne sont pas stables et sont sujets à des fluctuations en fonction de l’offre, de la demande mais aussi de l’arrivée à terme des contrats de maturité qui peuvent parfois atteindre 7 ans comme pour le pétrole brut.

Des instruments et des outils ont alors été développés afin de protéger les opérateurs ainsi que les entreprises contre le risque de volatilité et de fluctuation des prix des matières premières et sont aujourd’hui nombreux et diversifiés mais aussi adaptés aux besoins et aux objectifs de chacun. Ces outils permettent d’atténuer les conséquences négatives des variations de prix et peuvent être, à long terme ou à court terme, fermes ou de nature optionnelle et présentent tous de nombreux avantages comme :

  • garantir une certaine marge commerciale à l’entreprise ou l’exploitant ;
  • gérer le risque de volatilité des prix ;
  • permettre de tirer un certain profit.

Sans oublier que ces outils apportent aux investisseurs ainsi qu’aux banques des garanties sur le remboursement des dettes et permettent également de réduire les coûts de financement mais avant tout, vous devez commencer par déterminer le niveau de risque que vous êtes apte à accepter car celui-ci ne peut être réduit à 0.

carte bancaire

Comment optimiser la gestions avec logiciel gestion flux bancaire ?

Que ce soit pour un particulier qui a choisi d’investir dans la fluctuation des matières premières ou pour une entreprise, la gestion et l’optimisation des flux bancaires est l’une des clés, qui va vous permettre de faire fructifier vos placements. Rassurez-vous, vous n’allez pas passer des heures au téléphone ou par mail pour y parvenir. DeftHedge va faire cela pour vous, de manière très simple. Pour ceux et celles qui s’y intéressent, et qui comprennent l’intérêt d’un tel logiciel, vous pouvez cliquer sur ce lien : https://www.defthedge.com/notre-solution-1.html.

Si par contre, vous n’avez pas compris un traître mot des dernières phrases, nous vous invitons à poursuivre la lecture pour bien comprendre l’intérêt d’un tel logiciel.

  • Organiser les circuits d’encaissements et de décaissements : le logiciel va vous permettre de définir à l’avance des circuits. Vous allez ainsi réduire les temps de traitements, mais surtout sécuriser les flux. En définissant au préalable ces circuits, vous pourrez travailler de façon plus précise, les processus de paiement interbancaire et même les virements internationaux.
  • Sécuriser des moyens de paiement : Même si de plus en plus d’échanges financiers se font de manière électronique, il se peut que vous ayez besoin à un moment ou à un autre, d’avoir des services bancaires avec une sécurité forte. Vous pourrez par exemple mettre en place un double contrôle des flux des chèques, ou le célèbre 3D Secure pour les cartes bancaires (qui va d’ailleurs fortement évoluer à la fin de l’année 2020), ou encore pour ceux qui en ont, utiliser la sécurisation des Sepamail.
  • SmartStrategy ; pour éviter de revenir plusieurs fois par jour sur votre logiciel de gestion financière, vous pouvez définir des stratégies de couverture, en fonction de vos propres contraintes et pas celles de votre banque. Vous allez ainsi pouvoir gagner de précieuses minutes, qui vont vous permettre d’optimiser vos gains financiers de façon significative.

Bien entendu, il est hors de question d’utiliser un logiciel physique. Vous seriez trop dépendant d’un lieu ou d’une machine. La Solution Saas n’est donc pas une option, mais bien une obligation. D’ailleurs, avant de vous engager, vérifiez bien que celle-ci est parfaitement compatible avec l’ensemble de vos devices. (Ordinateur, tablette, smartphone). Vous pourrez alors réagir à la moindre alerte. D’ailleurs, c’est le dernier point à vérifier. Le logiciel de gestion doit impérativement avoir un système d’alertes performant. C’est pour toutes ces raisons que vous pouvez vous rendre sur le site de DeftHEdge.