Contre expert incendie

En cas d’incendie, votre compagnie d’assurances dépêche souvent sur les lieux son expert incendie pour évaluer les dégâts et pour fixer la rémunération de votre indemnisation. Si vous jugez que le coût de cette indemnisation est trop faible, vous pouvez alors solliciter un contre-expert incendie qui fera une réévaluation des dégâts. Comment trouver son contre-expert incendie certifié ? Pour en savoir plus, vous êtes invité à lire cet article.

Se rendre dans des cabinets physiques de contre-expertise incendie

Pour trouver un contre-expert incendie certifié, vous pouvez vous rendre dans les cabinets de votre région qui emploient ce genre de professionnels. En France comme dans la plupart des pays du monde, il existe un grand nombre de cabinets qui proposent ce genre de services. Une fois que vous y serez, demandez à en apprendre plus sur leur prestation, leur tarif ainsi que leur modalité de paiement. Après cette prise de contact, vous pouvez alors exposer votre problème et leur demander en retour de vous expliquer leur méthode de travail.

C’est après l’analyse de tous ces critères que vous saurez si vous pouvez engager un contre-expert incendie d’un cabinet ou pas. Il est vrai que cette technique de prospection est très efficace, car vous jugerez très vite les compétences des spécialistes que vous rencontrerez. Elle est tout de même très laborieuse. Pour trouver le bon contre-expert en incendie, vous serez en effet obligé de parcourir plusieurs cabinets.

Utiliser internet

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de trouver le contre-expert incendie dont vous avez réellement besoin en utilisant internet. Ce réseau est devenu en quelques années un marché qui vous propose de nombreux services dont celui de contre-expertise incendie. Aussi, il suffira d’inscrire dans votre navigateur « contre-expert certifié » en précisant votre ville pour avoir de nombreux noms de cabinets de contre-expertise incendie qui y sont reconnus. Sauf qu’à cause de cette pluralité de résultats qui s’offrent à vous, ce choix devient très difficile. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de parcourir plusieurs sites. Bien que cela semble très fastidieux, cette méthode vous permettra :

  • D’obtenir une liste des meilleurs cabinets de contre-expertise incendie situés dans votre région.
  • De rapidement avoir un aperçu des meilleures offres du moment.
  • De consulter des avis partagés sur les prestations de ces différents cabinets.

En fonction de vos besoins et de ces critères, vous ferez forcément le meilleur choix.

Demander l’adresse d’un contre-expert incendie certifié à un proche

La dernière option pour trouver un contre-expert incendie certifié est de vous rapprocher d’un de vos proches qui a déjà été dans la même situation que vous. Cependant, il ne s’agit pas de joindre le professionnel et de tout de suite l’engager. Faites également un examen minutieux de ces compétences et de ces tarifs avant de l’engager. Cette solution est parfois très efficace si le contre-expert en incendie qui vous est proposé vous convient. Des trois méthodes exposées ci-dessus, il paraît évident que celle qui préconise l’utilisation d’internet est la plus adéquate. Simple et très rapide, cette dernière vous permettra en quelques minutes de trouver le contre-expert incendie certifié qu’il vous faut. Par ailleurs, grâce à cette approche, vous ne serez pas obligé de vous déplacer, car tout est à portée de main. Bonne chance !

contre expert incendie

Quand demander une contre-expertise incendie ?

Vous avez malheureusement subi les dégâts d’un incendie au niveau de votre entreprise, de vos bâtiments agricoles, d’un véhicule ou encore de votre résidence principale ou secondaire. Dans de telles circonstances, vous avez immédiatement appelé votre assureur et vous avez ensuite attendu le passage de l’expert, après avoir réalisé bon nombre de photos et vidéos pour remplir votre dossier. En plus de ces preuves, de vos factures et de ce qu’aura pu observer l’expert diligenté, cela n’a pas suffi. Le montant de l’indemnisation est bien en deçà de ce que vous en attendiez. C’est à ce moment-là que vous êtes en droit de demander une contre-expertise de votre choix. Pour cela, il vous suffit de contacter le cabinet d’expertise de votre choix. Vous pourrez leur expliquer la situation et pourquoi vous désirez obtenir une contre-expertise. La société enverra alors un expert pour une première visite.

Pour prendre un exemple concret, EAB intervient pour une contre-expertise incendie en Belgique dans de nombreuses villes dont Bruxelles, Namur, Liège, Charleroi ou encore Waterloo pour ne pas toutes le citer. L’expert se déplacera après avoir pris rendez-vous avec vous. Il établira ensuite un rapport pour identifier, décrire et évaluer les dégâts que vous avez subis suite à l’incendie. Son rapport sera alors transmis et discuté ensuite en commission. À la suite de cela, il sera établi un procès verbal qui vous sera transmis, ainsi qu’à votre assureur. C’est seulement à partir du moment que vous en aurez eu la possession et que vous l’aurez signé, que l’on peut dire que la contre-expertise est arrivée à échéance. Si cette seconde expertise à l’amiable a convaincu votre assureur vous recevrez alors l’indemnisation qui a été notifiée. Malheureusement, votre assureur peut tout à fait la refuser, s’il n’est pas d’accord avec le montant de l’indemnisation proposée.

Si c’est le cas, il vous reste encore une dernière solution pour tenter d’obtenir ce que vous désirez. Il s’agit de la tierce expertise. Ce tiers expert qui sera alors sollicité, peut être désigné par le tribunal si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord sur le choix de celui-ci. Par contre, vous devez savoir que les frais de cette tierce expertise sera autant à la charge de votre assureur que de vous. C’est différent de la contre-expertise qui elle peut être totalement prise en charge par votre assureur, si vous avez souscrit un contrat avec une assistance juridique étendue. Si vous désirez en savoir encore plus, vous pouvez consulter le site de EAB. Il reprendra tout en détails pour vous aider à y voir plus clair, dans ces instants source de stress, où vous pouvez avoir l’impression d’avoir tout perdu. Vous y apprendrez également qu’une contre-expertise peut avoir lieu dans d’autres circonstances comme :

  • une explosion
  • une tempête
  • un dégât des eaux
  • une catastrophe naturelle

Du moment que vous avez subi un dégât qui entre dans la prise en charge de votre assurance maison ou auto, et que vous contestez le montant de l’indemnisation, vous pouvez demander une contre-expertise à votre initiative.